RETROSPECTIVEMENT

Rétrospectivement
2019

Ce travail se développe autour de l’identité graphique d’une rétrospective fictive de Francesca Woodman (artiste photographe). L’édition se forme par le prisme des récurrences présentes dans son travail comme la présence du miroir et du flou photographique. Le noir & blanc fréquent dans ses photographies a été utilisé comme parti-pris majeur dans
l’ensemble de l’identité graphique,
ainsi
que la superposition qui lui est
très propre.
L’édition s’organise comme un empilement d’images  photographiques de l’artiste qui sont parfois détourner de la grille installée pour se retrouver hors champ, hors marge. Les dimensions d’images varient
pour installer un sentiment de recul ou de rapprochement de ces images mettant
ainsi en avant l’une ou l’autre. Les
papiers fins utilisés
permettent d’entrevoir
des superpositions de
toutes les séries
sans pour autant manquer
à la
lisibilité trop fortement.

Rétrospectivement
Édition
2019

Ce travail se développe autour de l’identité graphique d’une rétrospective fictive de Francesca Woodman (artiste photographe). L’édition se forme par le prisme des récurrences présentes dans son travail comme la présence du miroir et du flou photographique. Le noir & blanc fréquent dans ses photographies a été utilisé comme parti-pris majeur dans l’ensemble de l’identité graphique, ainsi que la superposition qui lui est très propre. L’édition s’organise comme un empilement d’images  photographiques de l’artiste qui sont parfois détourner de la grille installée pour se retrouver hors champ, hors marge. Les dimensions d’images varient pour installer un sentiment de recul ou de rapprochement de ces images mettant ainsi en avant l’une ou l’autre. Les papiers fins utilisés permettent d’entrevoir des superpositions de toutes les séries sans pour autant manquer à la lisibilité trop fortement.

ÉDITION